Les meilleures astuces pour optimiser vos dépenses de travaux

Quand il s'agit de faire des travaux pour son logement, l'imagination ne manque généralement pas : Mieux isoler ses murs ou son toit, poser une cuisine, faire un agrandissement, aménager les combles, etc. En revanche, quand il s'agit de trouver un prêt adapté, on arrive vite à un casse-tête !

Comment avoir les garanties d'un crédit travaux tout en bénéficiant du meilleur taux d'intérêt ?

Voici les meilleures astuces pour vous aider à répondre à cette épineuse question.

Étudier l'option « prêt personnel » pour des petits travaux

Quand vous réalisez des travaux, les dépenses sont généralement élevées et vous aurez souvent besoin de solliciter un prêt pour les achever. Si le montant de ces dépenses est inférieur à 20 000 euros, vous pouvez tout simplement contracter un prêt personnel c'est-à-dire un crédit non affecté.

Souple et rapide à obtenir, il ne nécessite ni apport ni frais de dossier, et surtout, aucune justification des dépenses. Avec des taux compris entre 4 % et 5 %, c'est une solution pratique pour de petites réalisations. Pour obtenir rapidement des éléments de comparaison entre un prêt personnel et un prêt affecté pour des travaux, pensez à utiliser  notre comparateur de taux sur Internet ! 

Le cas des travaux d'optimisation énergétique

Si vous voulez réaliser des travaux dans le but d’améliorer les performances énergétiques de votre logement, vous pouvez solliciter un dispositif mis en place par l’État. L'éco-prêt à taux zéro, également appelé éco-PTZ. Il est ouvert aux propriétaires d'habitations construites avant 1990.

Si c'est votre cas et que vous voulez en bénéficier, il faudra que vos travaux respectent certains critères d’éligibilité concernant notamment la situation de votre logement et la nature des travaux envisagés.

Une fois vos travaux choisis, rendez-vous dans votre banque avec les devis des travaux. Vous pourrez alors obtenir un éco-prêt à taux zéro, sans condition de ressources, pour un montant qui peut atteindre les 30 000 euros.

La durée maximale de remboursement de ce prêt est fixée à 10 ans mais peut être prolongée à 15 ans pour les travaux de rénovations plus importants.

Notez que  l’ éco-PTZ peut être cumulé avec d’autres dispositifs de l’État comme l’aide à la solidarité écologique ou encore la prime d’aide à la rénovation thermique.

Financer vos travaux de rénovation avec le rachat de crédit

Certains travaux importants, comme ceux liés à la plomberie, l’électricité ou la maçonnerie nécessite parfois de recourir à un crédit immobilier. Cela peut poser un problème de surendettement si, étant propriétaire, vous avez déjà avec un autre crédit en cours (de types immobilier, prêt-travaux, prêt personnel ou même crédit renouvelable).

La banque peut alors tout bonnement refuser votre crédit travaux. Autre cas de figure :  vous avez souscrit à un emprunt immobilier pour acheter votre logement et vous avez encore une partie importante du capital à rembourser. Il est probable que la banque vous accorde difficilement un nouvel emprunt sur 3 ou 4 ans pour financer votre projet de travaux.

La solution avantageuse peut être alors de faire racheter ou renégocier votre emprunt immobilier dans le but d’inclure le montant de vos travaux dans un nouveau crédit.

 

Avertissement: nous travaillons dur pour vous offrir des renseignements précieux et fiables sur tous les produits et services que nous examinons. Afin de vous fournir ce service gratuit, nous publions des liens qui nous procurent des commissions lorsqu’ils sont utilisés pour accéder au site du vendeur. Nous garantissons que cela n'influence pas les informations que nous présentons, mais cela peut avoir un impact quant au positionnement sur notre site. Ce système ne vise qu’à récompenser nos efforts de vous procurer les informations les plus pertinentes qui soient.

Top 5 des sites de prêteurs